Le Couvinois chez qui les forces de l’ordre avaient découvert près de 400 armes, le 9 mars 2015, a été condamné à une peine d’amende de 9.000 euros, assortie d’un sursis de trois ans. La confiscation de toutes les armes a également été ordonnée.

Le tribunal correctionnel de Dinant a condamné, ce jeudi, un Couvinois chez qui les forces de l’ordre avaient découvert près de 400 armes, le 9 mars 2015, à une peine d’amende de 9.000 euros assortie d’un sursis de trois ans. La confiscation de toutes les armes a également été ordonnée.

Les policiers étaient intervenus chez le prévenu dans le cadre d’un flagrant délit, concernant une autre affaire. Stupéfaits de voir plusieurs armes dans les différentes pièces de vie, ils avaient appelé du renfort.
Le Couvinois chez qui les forces de l’ordre avaient découvert près de 400 armes, le 9 mars 2015, a été condamné à une peine d’amende de 9.000 euros, assortie d’un sursis de trois ans. La confiscation de toutes les armes a également été ordonnée.

s2Member®