Débutant habituellement en avril, le Marché d’Antan a pris du temps pour revenir suite à l’épidémie de coronavirus. Ce samedi, les producteurs et artisans locaux étaient tous présents pour le plus grand plaisir des visiteurs. Malgré les mesures de distanciation, la bonne humeur et la convivialité étaient de mise pour cette première édition 2020.
Débutant habituellement en avril, le Marché d’Antan a pris du temps pour revenir suite à l’épidémie de coronavirus. Ce samedi, les producteurs et artisans locaux étaient tous présents pour le plus grand plaisir des visiteurs. Malgré les mesures de distanciation, la bonne humeur et la con...