https://ift.tt/395nMVY
ARTICLE
Publication originale Le vote du budget, mercredi soir à Baileux, a été l’occasion pour la minorité de soulever un lièvre en pointant des sommes budgétisées pour payer de vieilles interventions des services de secours. Neuf pompiers ont assigné la Ville en justice pour récupérer leur dû. Un de ceux-ci est désormais échevin, «ce qui pose des questions d’éthique et de confiance», dit l’opposition. Le vote du budget, mercredi soir à Baileux, a été l’occasion pour la minorité de soulever un lièvre en pointant des sommes budgétisées pour payer de vieilles interventions des services de secours. Neuf pompiers ont assigné la Ville en justice pour récupérer leur dû. Un de ceux-ci est d....