En janvier dernier, un gros projet de documentaire sur la Seconde Guerre Mondiale voyait le jour du côté de Couvin. Après plusieurs mois de travail, Renaud Biot vient de sortir la première partie de son film intitulé ‘J’étais enfant en 45’. Il espère pouvoir diffuser son documentaire, une fois que la crise du Covid-19 sera terminée, dans un cinéma de la région.
Renaud Biot, un Couvinois âgé de 30 ans, a réussi son pari : réaliser un documentaire sur les enfants de la Seconde Guerre Mondiale. Il vient tout juste de sortir la première partie de son projet qu’il a lancé en début d’année. D’une durée de plus de 50 minutes, ce premier volet du documentaire baptisé ‘J’étais enfant en 45’ est déjà disponible sur Youtube.
En janvier dernier, un gros projet de documentaire sur la Seconde Guerre Mondiale voyait le jour du côté de Couvin. Après plusieurs mois de travail, Renaud Biot vient de sortir la première partie de son film intitulé ‘J’étais enfant en 45’. Il espère pouvoir diffuser son documentaire, u...