https://ift.tt/3cTdM39
ARTICLE
Publication originale Depuis l’été 2020, le Domaine Saint-Roch de Couvin accueille deux nouvelles familles: celle d’Aurélie Manneback et celle de Maud Romera. Ensemble, elles veulent développer le site et y réaliser un projet éducatif un peu particulier baptisé «Les Herbes Hautes». Celui-ci consiste à créer une école démocratique tournée vers la nature du Domaine et sa biodiversité. Depuis l’été 2020, le Domaine Saint-Roch de Couvin accueille deux nouvelles familles : celle d’Aurélie Manneback et celle de Maud Romera. Ensemble, elles veulent développer le site et y réaliser un projet éducatif un peu particulier baptisé « Les Herbes Hautes ». Celui-ci consiste à cr...