Sélectionner une page
https://ift.tt/3sdJiOJ
ARTICLE
Publication originale Les communes de la Botte du Hainaut et de l’Entre-Sambre et Meuse ont décidé de ne pas ouvrir ses cafés et restaurants si les autorités fédérales ou provinciales l’interdisent. Elles souhaitent éviter de créer un sentiment d’injustice ou une anarchie complète entre les différentes villes. Les communes de la Botte du Hainaut et de l’Entre-Sambre et Meuse ont décidé de ne pas ouvrir ses cafés et restaurants si les autorités fédérales ou provinciales l’interdisent. Elles souhaitent éviter de créer un sentiment d’injustice ou une anarchie complète entre les différentes vi...