https://ift.tt/3cLrZRe
ARTICLE
Publication originale À l’instar d’autres villes du pays, Couvin a accueilli ce vendredi, une centaine de « manifestants » tristes, en colère parfois, mais aussi dans le doute. Restaurateurs, cafetiers, patrons du secteur événementiel, tous veulent se faire entendre. À l’instar d’autres villes du pays, Couvin a accueilli ce vendredi, une centaine de « manifestants » tristes, en colère parfois, mais aussi dans le doute. Restaurateurs, cafetiers, patrons du secteur événementiel, tous veulent se faire entendre.