L’auteur des faits, Mathieu, son petit-fils également prénommé Mathieu, à peine majeur, est en aveux, mais les raisons de son geste restent floues. Ce que l’on sait, c’est que Mathieu, le petit-fils, était atteint d’une maladie grave à un stade avancé. Et que « des tensions étaient nées entre lui et son grand-père ».

Il a été privé de liberté avant d’être entendu ce dimanche matin. « Il est en aveux sur les faits. C’est même lui qui appelé la police », déclare le parquet.
Mathieu, un septuagénaire de Brûly-de-Pesche (Couvin) a retrouvé mort à son domicile, ce samedi en fin de soirée.