Depuis l’année dernière, les parcours gonflables ont la cote en Entre-Sambre et Meuse. Après Couvin et Chimay, d’autres communes devaient elles aussi bénéficier des installations de la société R.C. Events lors de gros événements. En raison du coronavirus, tout est annulé mais Christophe Roulet, le gérant, a bon espoir de revenir avant la fin de l’année.
En décembre dernier, les Couvinois ont eu la chance de découvrir l’activité de Christophe Roulet, gérant de R.C. Events, lors de la première édition de « C gonflé ». Avec ses quelque 300 m2 de châteaux gonflables, il avait fait un carton en attirant près de 1.500 personnes sur cinq jours.
Depuis l’année dernière, les parcours gonflables ont la cote en Entre-Sambre et Meuse. Après Couvin et Chimay, d’autres communes devaient elles aussi bénéficier des installations de la société R.C. Events lors de gros événements. En raison du coronavirus, tout est annulé mais Christoph...