https://ift.tt/38fKn1f
ARTICLE
Publication originale Le comité de concertation a annoncé la réouverture de l’horeca et l’assouplissement d’une série de mesures Covid. Pourtant, le secteur de l’événementiel et des discothèques se sent mis de côté: aucune perspective d’avenir n’a été donnée. Arno Sablon, patron du Lindbergh à Couvin, se dit «déçu, mais pas étonné». Le comité de concertation a annoncé la réouverture de l’horeca et l’assouplissement d’une série de mesures Covid. Pourtant, le secteur de l’événementiel et des discothèques se sent mis de côté : aucune perspective d’avenir n’a été donnée. Arno Sablon, patron du Lindbergh à C...