https://ift.tt/3vj1NEk
ARTICLE
Publication originale On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Un proverbe que ce jeune Couvinois a fait sien. Avouant à l’époque une consommation mensuelle de 25 grammes, il s’est mis à cultiver du cannabis chez lui. On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Un proverbe que ce jeune Couvinois a fait sien. Avouant à l’époque une consommation mensuelle de 25 grammes, ...