Un peu plus d’un an après l’ouverture de leur bar à sushis chimacien, Merryl Valtin et Thomas Boschman ont été contraints de fermer pour cause de pandémie mondiale. Le couple a profité du confinement pour mûrir une vieille idée: la livraison à domicile. Un système de commandes en ligne a dès lors été lancé à travers les communes de Chimay, Momignies, Sivry-Rance, Beaumont, Philippeville, Couvin et les villages français frontaliers.
Un peu plus d’un an après l’ouverture de leur bar à sushis chimacien, Merryl Valtin et Thomas Boschman ont été contraints de fermer pour cause de pandémie mondiale. Le couple a profité du confinement pour mûrir une vieille idée : la livraison à domicile. Un système de commandes en lign...