https://ift.tt/3hYBmfL
ARTICLE
Publication originale Thérèse, son mari et Maya leur dernière fille sont venus s’installer au mois de janvier sur une parcelle de l’Allée des Charmes, dans le Bois de Roly (Philippeville). Mais depuis ils vivent sans eau et sans électricité. Gens du voyage, ils se disent victimes de discrimination. Du côté de l’ASBL, on évoque un problème de paiement. Thérèse, son mari et Maya leur dernière fille sont venus s’installer au mois de janvier sur une parcelle de l’Allée des Charmes, dans le Bois de Roly (Philippeville). Mais depuis ils vivent sans eau et sans électricité. Gens du voyage, ils se disent victimes de discrimination. Du côté de...