Sélectionner une page
NON AUX EOLIENNES !

La position du groupe PEP's est claire en ce qui concerne l'implantation d'éoliennes dans le couvinois. Vincent Delire lors du dernier conseil communal s'est fait le porte parole de son groupe et des opposants aux projets éoliens dans la région.

Publiée par couvin.com sur Samedi 26 septembre 2020
Non aux éoliennes à Cul des Sarts

Vous pouvez marquer votre désaccord au projet du "bois du duc" par votre présence au Conseil Communal de ce jeudi 24 septembre à 19h00 au Couvidôme à Couvin.

Publiée par couvin.com sur Lundi 21 septembre 2020
Conférence de Fabien Bouglé - 8 Octobre Couvin

Le 08 Octobre Fabien Bouglé sera en conférence à Couvin. 19h30 - Ciné Ecran. PAF 2 Euros. Réservations au 060 347754. Merci de partager cette information

Publiée par couvin.com sur Mardi 15 septembre 2020
Critique de Mia Vossen du livre de Fabien Bouglé: Eoliennes - La face noire de la transition écologique: Vers un scandale environnementale mondial

Si vous n’aimez pas être ruiné « pour des prunes » en enrichissant des personnes qui n’ont pas besoin d’être enrichies, vous avez intérêt à lire le livre de Fabien Bouglé. Il montre – prouve ! - à quel point on peut se moquer du citoyen désirant « une planète propre, limitant aux maximum la production de CO2 ».
Ce citoyen bien intentionné, naïf, ne sait pas que les éoliennes sont hyper polluantes dès leur construction, dès l’extraction des métaux des terres rares nécessaires à leur génératrice, il ne sait pas qu’elles rendent malades hommes et animaux, qu’elles détruisent la vie marine quand elles sont installées en mer… qu’elles ne limitent en rien la production de CO2, ne donnent jamais d’ énergie à la demande, chose totalement indispensable pour un usage à grande échelle !
Des ONG vertueuses, « protectrices de l’environnement » ne « savent » pas non plus à quel point certains s’enrichissent, à quel point des femmes et hommes politiques se laissent corrompre par des distributions de l’argent du contribuable, argent destiné à l’électricité « verte ». Cette électricité est la plus sale qu’on puisse imaginer, elle est « verdie » par les publicités incessantes de lobbies qui peuvent se permettre ces publicités coûteuses dans les médias… toujours à nos frais! Il faut évidemment avoir des preuves du fait que cette énergie est sale pour pouvoir lutter. Ces preuves, Bouglé nous les donne.
Un chapitre est consacré aux montages financiers enrichissant le lobby éolien, ceci trop souvent avec la « coopération » de responsables politiques que nous imaginons vertueux grâce au bon salaire qui leur est versé.
Un autre chapitre concerne les dangers des infrasons pour humains et animaux… à faire trembler de peur ceux qui imaginaient encore que « le bruit des éoliennes n’est pas si terrible et tout le monde habite bien à proximité d’une route bruyante. » NON, d’abord les infrasons n’ont pas les mêmes effets que les sons et leurs méfaits sont connus depuis des décennies. Les infrasons d’éoliennes ,eux, ont une régularité que les autres n’ont pas et c’est avec cette régularité qu’ils « frappent » toujours au même endroit de notre corps. Cette régularité explique les problèmes bien précis, bien réels, de ceux qui vivent à moins de 20km d’éoliennes. Manifestement tout le monde n’est pas au courant. On se demanderait pourquoi le travail d’Eric Y. Zou reste inconnu.
L’emploi ne risque pas non plus de bien se porter grâce aux éoliennes, au contraire, et les touristes évitent les régions avec éoliennes… malgré certaines publicités.
Ce livre est facile et toujours agréable à lire, donne toutes les précisions qu’un esprit critique peut demander : toutes sont vérifiables, le livre comporte quantité de références… et les vrais écologistes, ceux qui se battent pour une planète propre, sauront ce qu’il faut éviter à tout prix.
Pour terminer, je dis MERCI à Fabien Bouglé pour le travail qu’il nous offre et présente juste un tout petit extrait du début du livre, de quoi vous donner envie de lire le tout :
« Ailleurs, en Mongolie Intérieure, il a été mesuré près de la mine de Baotou, haut lieu d’extraction, une radioactivité trente-deux fois supérieure à la normale, là où celle de Tchernobyl est quatorze fois supérieure. » (p. 27). Ici, on peut se demander pourquoi les habitants de cette région devraient mourir à cause de la pollution pour pouvoir nous offrir « une énergie propre »….Rien que l’idée devrait nous faire mourir de honte !